Iconique Pierre Chapo

La carrière riche et accomplie de Chapo s’est étendue sur trois décennies qui ont commencé dans les années d’après-guerre et se sont prolongées jusqu’en 1987, année de sa mort. Tout au long de cette période, il a créé des meubles qui étaient ancrés dans la langue française et dans son amour pour l’artisanat. L’objet individualiste, fonctionnel et quelque peu architectural, la pierre de touche de son œuvre, était l’endroit où Chapo s’exprimait le mieux. Alors que la plupart des designers français actifs pendant l’après-guerre percevaient le design moderne comme un outil de progrès social et comme un moyen d’améliorer la vie de millions de personnes, Pierre Chapo a commencé sa carrière de designer de meubles à la fin des années 50, lorsque le design français s’était éloigné de l’aspect industriel et du programme socialiste de l’immédiat après-guerre, avec une quête de luxe, d’artisanat et d’individualité. C’était le moment idéal pour sa production artisanale. L’héritage de Chapo et sa contribution à l’histoire du design français ne peuvent être mesurés sans considérer le rôle de Nicole Lormier, son épouse et sa compagne de vie. Leur passion pour les voyages en Europe, en Amérique centrale et aux États-Unis (1954-1966) avait semé les graines de sa carrière de designer. Ils ont ouvert leur galerie à succès en 1957, un an après que leur homologue plus célèbre, Steph Simon, ait ouvert sa boutique de design. C